La base propose la consultation des livres d’architecture manuscrits et imprimés publiés en France, écrits ou traduits en français aux XVIe et XVIIe siècles : traités généraux, traités de fortifications, recueils de modèles (châteaux, hôtels, maisons), livres d’ornements (lucarnes, cheminées, fontaines, fabriques de jardin…), traités techniques (perspective, charpenterie, serrurerie, stéréotomie, jardins), traités de fortifications et atlas militaires, relations d’entrées solennelles. Elle propose l’accès aux ouvrages sous deux formes : consultation format image (JPEG) et téléchargement de la transcription du texte sous format PDF (orthographe et ponctuation modernisées). Chaque traité est accompagné d’une notice bibliographique détaillée établie par les services compétents des institutions propriétaires et d’une présentation scientifique rédigée par les meilleurs spécialistes français et étrangers. Ces présentations sont suivies d’une bibliographie critique ; elles font l’objet de mises à jour régulières.
La base se développe en partenariat avec le programme Le livre d’architecture mené au sein de l’Institut National d’Histoire de l’Art. Elle met progressivement en ligne les ouvrages numérisés du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance et de la Bibliothèque Universitaire de Tours (fonds Brunot), du Musée des Beaux-Arts de Tours, des bibliothèques de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (Paris), de l’Institut National d’Histoire de l’Art (Paris), de la bibliothèque d’étude et de conservation de Besançon. Les responsables remercient les diverses institutions qui autorisent la mise en ligne ponctuelle de quelques-uns de leurs ouvrages (Bibliothèque royale de Belgique, Bibliothèque municipale de Dijon, Bibliothèque municipale de Rouen).”

Visita il sito

 

A proposito dell'autore

Laureata all’Università Ca’ Foscari di Venezia in Storia e in Archivistica e biblioteconomia, si interessa di ricerca e valutazione delle risorse web per gli Studi Storici, progettazione e promozione della conoscenza storica attraverso le nuove tecnologie.

Post correlati

Scrivi

La tua email non sarà pubblicata